L'essentiel à savoir pour résilier un service d'autopartage

Abonné à un service d'autopartage, vous souhaitez mettre un terme à votre contrat ? Bien que les conditions de résiliation ne soient pas exactement les mêmes d'une société à une autre, il existe des éléments aux contrats de location de voiture en libre-service. Que faut-il savoir avant de stopper son adhésion à une entreprise d'auto-partage ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Comment transmettre sa demande pour résilier l'abonnement ? Nos experts vous disent tout.

Les questions les plus fréquentes sur location de voiture autopartagée

Les conditions d'un abonnement à l'autopartage  

  La durée de l'abonnement

Il existe de multiples offres sur le marché de l'autopartage en France : à destination des particuliers ou des professionnels, avec ou sans engagement... Les abonnements avec engagement ne dépassent pas une durée d'un an. Au bout de cette période, le contrat est renouvelé par tacite reconduction, à moins d'être dénoncé par l'une des parties.

  Le prix de l'abonnement

Selon la formule d'abonnement souscrite, l'utilisateur va pouvoir réserver un véhicule à des tarifs préférentiels. En complément, l'assurance de la société d'autopartage va couvrir une partie des réparations possibles sur le véhicule. L'entretien de la voiture est pris en charge dans le cadre de l'abonnement.

  Les frais supplémentaires

La location d'un véhicule est facturée en plus de son abonnement. Le prix de la location dépend du type du véhicule (offre tarifaire par catégorie), du temps de réservation et du kilométrage parcouru. En option, des assurances complémentaires peuvent être souscrites, afin d'augmenter la couverture des risques en cas de panne ou d'accident.

  Les frais éventuels

Toutes les dépenses liés à l'entretien ou à une réparation ne sont pas couvertes par l'assurance. Consultez bien les CGV avant de vous engager. Par ailleurs, si le conducteur reçoit une amende (pour forfait de post-stationnement - FPS, excès de vitesse...), la somme sera à rembourser auprès de la société de location.

Comment demander à résilier son contrat de location en autopartage ?  

  Les modalités de résiliation

Lettre recommandée avec AR, courrier simple, message électronique ou demande par formulaire... selon les CGV en vigueur au sein la structure gestionnaire du service d'autopartage, les moyens diffèrent dans la manière de son contrat de location de voiture en libre-service. N'hésitez pas à consulter nos guides spécifiques pour connaître les modalités de résiliation à Citiz, Autolib' ou encore Modulauto.

Ce que vous devez absolument garder en mémoire, cependant, est que la LRAR (électronique ou postale) est le seul moyen juridique valable qui garantit une preuve d'envoi.

  Nos modèles de lettre pour résilier

Pourquoi résilier sa voiture en libre-service avec notre outil ?  

Notre outil est un service d'envoi de courrier interactif, 100% en ligne. De la composition de la lettre de résiliation à son acheminement au destinataire, tout peut être effectué en ligne :

  • la signature et la validation du courrier ;
  • le paiement sécurisé du courrier ;
  • l'envoi par recommandé électronique ;
  • le suivi à chaque étape.

Lettre-resiliation.com, c'est une interface simple et pratique puisque toutes ces démarches sont disponibles 24h/24 7j/7, sur ordinateur, tablette ou smartphone.

Mise à jour le 11/10/2021 - Par Fabrice Fontaine

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires. J'accepte En savoir plus