Comment pouvons-nous vous aider ?

Exemple : suivi, mot de passe oublié, espace client…

Quelle est la valeur légale d’une LRE ?

Mise à jour le 22/03/2019 - Par Gilles Garidel

La lettre recommandée en ligne a exactement la même valeur juridique que si elle avait été éditée chez vous et envoyée dans un bureau de La Poste, pour deux raisons :

  • Elle est imprimée, mise sous plis et acheminée par La Poste. Elle est remise en main propre contre signature d’un accusé de réception. C’est donc un véritable courrier recommandé déposé par un facteur de La Poste.
  • La signature électronique est reconnue juridiquement au sein de tous les pays de l’Union Européenne.

La loi du 13 mars 2001 a donné une valeur juridique aux écrits électroniques, en transposant en droit français la directive européenne 1999/93/CE du Parlement européen et du Conseil du 13 décembre 1999 sur les signatures électroniques. Cette directive établit le principe selon lequel l'écrit électronique bénéficie de la même force de preuve que l'écrit sur support papier.

L'ordonnance du 16 juin 2005 a précisé qu'une lettre recommandée peut être envoyée par courrier électronique pour la résiliation ou l'exécution d'un contrat : « Une lettre recommandée relative à la conclusion ou à l'exécution d'un contrat peut être envoyée par courrier électronique à condition que ce courrier soit acheminé par un tiers selon un procédé permettant d'identifier le tiers, de désigner l'expéditeur, de garantir l'identité du destinataire et d'établir si la lettre a été remise ou non au destinataire. »

Le mode de création et de distribution des courriers recommandés de Lettre Résiliation correspond totalement à ces exigences, car ils sont acheminés par La Poste, à un expéditeur qui n’est autre que la société dont vous résiliez le contrat, avec un accusé de réception.

Plus récemment le décret 2011-144 du 2 février 2011, relatif à l'envoi d'une lettre recommandée par courrier électronique pour la conclusion ou l'exécution d'un contrat, a de nouveau précisé l'article 1369-8 du code civil.

Nos articles similaires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires. J'accepte En savoir plus