Comment résilier un magazine ou un abonnement de presse ?

Mise à jour le 30/10/2019 - Par Gilles Garidel

Vous êtes actuellement abonné à un journal ou à un magazine (mensuel, hebdomadaire, quotidien...) et vous souhaitez résilier votre abonnement ? Les motifs de résiliation d'un contrat d'abonnement de presse sont détaillés dans les conditions générales de vente de l'éditeur. Non encadrées par la loi, les possibilités de rupture varient donc selon les maisons d'édition. Dans tous les cas, vous pouvez envoyer votre résiliation à l'éditeur de presse par lettre recommandée avec avis de réception.

Comment résilier un magazine ou un abonnement de presse ?

  Résiliation d'un abonnement presse à durée libre  

Vous pouvez envoyer une demande de résiliation d'un abonnement à durée libre à tout moment. En règle générale, un délai d'un mois après réception de votre courrier est nécessaire avant que l'abonnement ne prenne fin. Ce délai de désabonnement peut correspondre à un ou plusieurs numéros du journal ou magazine, en fonction de sa périodicité.

  Les abonnements avec période initiale

L'abonnement à durée libre peut prévoir une période initiale pendant laquelle la résiliation est impossible, sauf dans certains cas prévus par les conditions générales de vente de l'éditeur. A la fin de cette période initiale d'engagement, votre abonnement sera reconduit tacitement et automatiquement pour une durée égale. Ces abonnements, même si ils sont appelés "à durée libre", ne peuvent donc pas être résiliés avant la fin de la première période, qui correspond à une durée d'engagement minimale.

  Résilier un abonnement de magazine avec la loi chatel

Ce cas est encadré par l'article L 136-1 du Code de la consommation, issu de la loi Châtel. Il stipule que l'éditeur doit rappeler à l'abonné, au plus tard un mois avant la date d'échéance du contrat d'abonnement, sa possibilité de le résilier. Vous disposez alors d'un délai pour adresser une lettre de résiliation en recommandé pour ne pas renouveler l'abonnement au périodique, via notre service.

Mais si vous n'avez reçu aucune information de l'éditeur, il risque de renouveler automatiquement votre abonnement à sa publication sans que vous ayez eu la possibilité de refuser sa reconduction. Vous pouvez si c'est le cas résilier gratuitement l'abonnement de magazine à compter de la date de reconduction. Les paiements éventuels effectués après cette date devront vous être remboursés. Les conditions générales de vente peuvent varier d'un groupe de presse à l'autre, avec des modalités de résiliation des abonnements qui se différencient parfois des cas généraux.

  Résilier un abonnement à durée déterminée  

Dans la majorité des cas, un abonnement à un magazine à durée déterminée ne peut pas être résilié avant son échéance. Si vous désirez quand même l'arrêter avant son terme, vous ne serez pas remboursé pour les numéros restant à paraître.

  Stopper un abonnement sans attendre le terme

Certains éditeurs de presse autorisent toutefois quelques motifs de résiliation anticipée. L'abonné doit prouver qu'il correspond à l'un des cas stipulés dans les conditions générales de vente. On peut citer par exemple le chômage, l'incarcération, la longue hospitalisation, le surendettement, le décès, la cécité, la faillite personnelle ou le déménagement hors de la zone de diffusion du titre de presse. Ces motifs de résiliation permettent d'obtenir un remboursement pour les numéros restant à servir, au prorata de la somme perçue.

  Avec ou sans tacite reconduction ?

Le plus souvent, les abonnements de presse à durée déterminée ne sont pas reconduits automatiquement à leur échéance. Ainsi, votre contrat prendra fin au terme de la période souscrite, si vous n'avez pas renouvelé votre abonnement. Parmi les exemples de périodiques appliquant la non-reconduction automatique des abonnements, on peut citer le journal Ouest-France, Le Monde ou les magazines Marianne, Closer, France Football, Elle...

Tous les modèles de lettres de résiliation

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires. J'accepte En savoir plus