Quelle lettre pour résilier une assurance camping-car ?

Mise à jour le 30/10/2019 - Par Gilles Garidel

Sommaire

Les particularités de l’assurance d’un camping-car Résilier l’assurance d’un camping-car avec la loi Hamon Comment résilier sans frais la première année ? La résiliation à l’échéance annuelle (loi Chatel) La lettre pour résilier une assurance de camping-car

L’assurance de camping-car est proche de celle d’une auto. Mais la valeur d’un camping-car, et les risques spécifiques à ce loisir, imposent d’être attentif aux garanties et tarifs. Si vous payez trop ou si vos garanties sont insuffisantes, résiliez votre assurance camping-car simplement.

Quelle lettre pour résilier une assurance camping-car ?
 

  Les particularités de l’assurance d’un camping-car  

Le contrat d’assurance d’un camping-car est soumis aux mêmes règles de base que n’importe quelle couverture de véhicule :

  • Il est obligatoire, car vous ne pouvez pas rouler sans être assuré.
  • Il est soumis à la loi Hamon, qui permet de résilier l’assurance de votre camping-car à tout moment lorsque le contrat a plus d’un an.
  • Il est également soumis à la loi Chatel, et au code des assurance, qui fixent les conditions permettant de résilier l’assurance camping-car à l’échéance, ou en dehors avec un motif légitime.
  • Il est renouvelé tous les ans par tacite reconduction, sauf si vous demandez sa résiliation à l’échéance.

  Une assurance adaptée au camping-car et à ses équipements

Le camping-car est un véhicule particulier, et le plus souvent les contrats tiennent compte de plusieurs facteurs pour la couverture et le calcul de la prime.

Le coût d’acquisition du camping-car, qui est très variable d’un modèle à l’autre. Il doit être intégré dans le montant des cotisations, car les contrats prévoient en général le remboursement du camping-car au prix du neuf la première année.

Le modèle lui-même modifie le montant de la prime. Certains équipements ou détails techniques rendent le camping-car plus accidentogène, ou plus tentant pour les voleurs. Le contenu (multimédia, objets de valeur, etc.) fait varier lui aussi prime et couverture.

L’usage (fréquent, occasionnel, en France ou à l’étranger, etc.) permet à l’assureur d’estimer l’usure et la détérioration du camping-car, afin de réduire les remboursements de manière cohérente.

 

  Résilier l’assurance d’un camping-car avec la loi Hamon  

La loi Hamon permet de résilier l’assurance de votre camping-car librement, dès que le contrat a dépassé son premier anniversaire. Vous n’avez aucun motif à fournir. Le contrat de votre camping-car est arrêté un mois après la demande de résiliation. L’assureur doit vous rembourser la partie de prime correspondant à la période déjà payée et non couverte.

Le camping-car ne peut pas rester sans assurance. Vous devez souscrire un nouveau contrat avant de demander la résiliation de l’assurance. De toute façon, l’assureur que vous résiliez exigera que vous lui fournissiez un justificatif. Votre nouvel assureur peut se charger de résilier le contrat du camping-car pour vous. S’il existe un contentieux avec l’assureur que vous quittez, vous pouvez avoir intérêt à faire cette démarche vous-même, avec une lettre recommandée, afin d’exposer vos demandes et griefs sans impliquer le nouvel assureur.

 

  Résilier une assurance camping-car la première année  

Plusieurs motifs permettent de résilier l’assurance d'un camping-car pendant la première année de contrat :

  • La vente du camping-car. Informez dès que possible votre assureur. Le contrat sera suspendu le lendemain de la vente, à 0 heure. Si vous ne demandez pas la résiliation de l’assurance du camping-car après sa vente, le contrat sera automatiquement supprimé au bout de 6 mois.
  • Un déménagement. Si le déménagement modifie le risque (zone de stationnement, risque de vol, exposition aux intempéries, usage plus fréquent, etc.), vous pouvez résilier l’assurance de votre camping-car librement. La demande de résiliation doit intervenir dans les 3 mois, avec un préavis d’un mois.
  • Un changement de situation professionnelle, ou de régime matrimonial. Là aussi vous avez 3 mois pour agir, avec un préavis d’un mois.
  • La résiliation d’un autre contrat pour sinistre par l’assureur vous permet de mettre un terme à l’assurance de votre camping-car.
  • Une augmentation de la prime. Elle vous est signifiée par votre avis d’échéance, et vous avez un mois pour résilier. Le préavis est généralement de 30 jours.

Dans tous les cas, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception, et joindre un justificatif.

 

  La résiliation à l’échéance annuelle (loi Chatel)  

Tous les ans, l’assureur doit vous envoyer un avis d’échéance. Il doit vous informer de la possibilité de ne pas renouveler le contrat, et indiquer la date limite de résiliation. Le préavis est en général de deux mois. L’avis d’échéance doit vous parvenir au moins 15 jours avant la date limite de demande de résiliation. Si l’avis vous est envoyé après, vous avez 20 jours à partir de sa réception pour résilier l’assurance de votre camping-car. Et si aucun avis ne vous a été envoyé, vous pouvez résilier librement à tout moment.

L’oubli d’envoi de la part de l’assureur est rarissime. Par contre, l’avis d’échéance peut très bien ressembler à un courrier ordinaire, consacré à un autre sujet. Si vous avez prévu de ne pas renouveler l’assurance de votre camping-car à l’échéance, soyez attentif à ce que vous envoie la compagnie.

 

  La lettre pour résilier une assurance de camping-car  

La lettre recommandée avec accusé de réception fait partie des exigences des compagnies pour toute résiliation d’assurance. Le modèle de courrier de Lettre-Resiliation comporte toutes les mentions adaptées à chaque cas. Il intègre automatiquement l’adresse du siège de votre assurance camping-car.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires. J'accepte En savoir plus