Quelles démarches effectuer en cas de vol d'un téléphone portable ?

Mise à jour le 12/03/2021 - Par Fabrice Fontaine

Sommaire

1. Bloquer sa ligne et son téléphone 2. Porter plainte à la police ou gendarmerie 3. Contacter son assurance mobile 4. Faire remplacer son téléphone perdu ou volé

Quel que soit le type de sinistre (casse, perte, ou vol), si vous ne pouvez plus utiliser votre téléphone mobile, il faut adopter les bons réflexes dès le début pour limiter le préjudice subi. Suspension de ligne, blocage du téléphone portable, prise de contact avec votre assureur mobile (Chubb, SPB, SFR, Bouygues, Orange, Free ou autre)... Retrouvez tous nos conseils pour vous protéger contre le vol et la perte de téléphone.

Lettre Résiliation - Les démarches en cas de vol ou perte de son téléphone mobile

 

1. Bloquer sa ligne et son téléphone 

 Comment suspendre sa ligne téléphonique ?

En cas de vol ou de sinistre observé sur son appareil mobile, la première chose à faire est de contacter son opérateur téléphonique. Il faut signaler la perte ou le vol du mobile, soit via son espace client en ligne soit en appelant directement le service client par téléphone.

L’opérateur va ainsi procéder à la suspension immédiate de la ligne. La ligne inactive ne permet plus d’émettre le moindre appel. Si vous retrouvez votre téléphone perdu, vous pouvez demander à désactiver le blocage.

 Le numéro IMEI (International Mobile Equipment Identity)

Qu’est-ce que le numéro IMEI ?

Le numéro IMEI signifie littéralement Identité Internationale d’Équipement Mobile. Composé de 15 à 17 chiffres, le code IMEI est le numéro d’identification unique d’un téléphone mobile.

Chaque terminal mobile dispose de son propre numéro IMEI. Les chiffres de l’IMEI reprennent les éléments suivants :

  • le code du pays où l’appareil a été fabriqué ;
  • le code de l’appareil (modèle de téléphone) ;
  • le numéro de série ;
  • la clé de sécurité (pour authentifier le code du mobile).

À quoi sert-il ?

Le numéro IMEI délivre une autorisation à l’usager pour se connecter au réseau mobile avec son appareil. Par extension, l’IMEI permet à la fois à bloquer son téléphone ou de le débloquer.

En cas de vol ou de perte, vous aurez besoin du code IMEI pour éviter tout usage frauduleux du terminal.

Par ailleurs, sachez que si vous souhaitez changer d’opérateur mobile, vous devrez accéder à un nouveau réseau (GSM, UMTS). Le numéro IMEI de votre téléphone permet de déverrouiller votre carte SIM et d’avoir accès au réseau mobile souhaité.

Comment obtenir son numéro IMEI ?

Trouver son numéro IMEI est très simple ! Il vous suffit de jeter un coup sur votre facture d’achat, sur la batterie ou sur la boîte d’emballage du téléphone. Si vous ne les avez plus en votre possession, vous pouvez chercher dans le menu ‘Réglages’ de votre appareil (pour un iPhone) ou directement dans les ‘Paramètres’ pour un Samsung).

Vous pouvez également contacter votre opérateur ou composer le *#06# sur votre appareil et le code IMEI apparaîtra à l’écran. De plus, en cas de vol ou de perte du mobile, certaines applications comme Google Localiser mon appareil, Find My Device, Find My iPhone permet de rechercher et localiser le terminal, déclencher une alarme, verrouiller le téléphone et effacer vos données.

 Se protéger contre la perte ou le vol de son téléphone mobile

N’attendez pas la perte ou le vol de votre téléphone pour vous protéger contre l’effacement des données personnelles et la fuite d'informations confidentielles. Sauvegarder vos données sur un serveur sécurisé Cloud vous évite de perdre vos informations personnelles (contacts, messages, photos, accès aux applications…).

Vous avez aussi la possibilité de faire assurer votre téléphone, soit directement auprès de votre opérateur soit en passant par une compagnie d’assurances partenaire. Consultez bien les conditions générales en amont pour connaître les cas de sinistre pour lesquels vous êtes assuré.

Détenir le code IMEI de son appareil permet de rendre plus rapidement son téléphone inutilisable. Si votre mobile est perdu ou volé, c’est à votre opérateur ou conseiller client de vous transmettre l’IMEI afin de bloquer le téléphone. Vous aurez besoin de fournir ce numéro pour le procès-verbal auprès de la police ou gendarmerie.

 

2. Porter plainte à la police ou gendarmerie 

 Où déposer plainte pour un vol téléphone ?

Votre téléphone vous a été volé ? Rendez-vous au plus vite au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie la plus proche. Vous pouvez utiliser le site du ministère de l’Intérieur pour localiser le lieu à proximité où effectuer le dépôt de plainte.

 Dépôt de plainte : pour quoi faire ?

La déclaration de vol du téléphone doit être faite auprès des forces de l’ordre compétentes. Lors du dépôt de plainte, vous signalez le vol du portable et un procès-verbal (PV) est rédigé. Le PV, qui précise le code IMEI de l’appareil, est ensuite transmis par les autorités à votre opérateur.

Les agents ont l’obligation de fournir la copie du procès-verbal, dans un délai compris entre un à quatre jours. La réception du PV par l’opérateur mobile a pour effet le blocage définitif du téléphone.

 Que faire en cas de perte du téléphone ?

Si vous avez perdu votre téléphone, n’allez pas déposer plainte. Une déclaration de perte ou une attestation sur l’honneur n’est pas non plus nécessaire. Signalez simplement la perte de l’appareil mobile à l’opérateur pour suspendre la ligne.

 

3. Contacter son assurance mobile 

Vous avez contracté une assurance mobile pour votre téléphone ? Voici ce qu’il faut savoir dans le cadre de votre contrat affinitaire : couverture souscrite, délai de déclaration de sinistre, remboursement de frais, remplacement du mobile, résiliation de l’assurance pour smartphone.

 Quelle couverture pour votre téléphone portable ?

La première chose à regarder, si vous disposez d’une assurance mobile, est de vérifier que le dommage subi rentre dans la couverture de l’assurance. En effet, selon votre contrat, tous les sinistres ne sont pas assurés.

Vol, perte, casse, panne, oxydation… veuillez vous référer aux conditions générales de vente (CGV) de l’assurance de smartphone pour constater si vous êtes couvert et connaître la procédure à suivre (délais, pièces justificatives).

 Quand déclarer le sinistre ?

En cas de souscription d'une assurance téléphone, la réparation du mobile et le remboursement des frais engagés sont certainement pris en charge. Toutefois, avant d’engager le moindre frais, vous devez remplir une déclaration de vol ou déclaration de sinistre dans les délais impartis et fixés par votre contrat d’assurance.

Mieux vaut faire parvenir sa déclaration au plus vite car si le délai est dépassé, l’assureur risque de faire jouer une clause d’exclusion.

Selon le contrat d’assurance, une franchise est peut-être à régler. Il est donc recommandé d’échanger au préalable avec votre assureur. Ceci afin de confirmer que vous pouvez procéder à la réparation du terminal mobile ou à l’achat d’un nouvel appareil. Cela vous évitera les mauvaises surprises comme attendre en vain un éventuel remboursement ou dédommagement.

 La résiliation du contrat d’assurance mobile

Plusieurs motifs sont considérés comme légitimes pour pouvoir résilier un contrat d’assurance téléphone. Encadrée par la loi Hamon, l’assurance affinitaire d’un mobile peut être résiliée dès la première année en cas de motif légitime. La vente, la perte, la destruction ou le vol du téléphone font partie des situations où le contrat d’assurance peut être résilié par anticipation.

Quelle que soit la raison invoquée, vous devrez apporter la preuve et le justificatif qui motivent votre demande de rupture de contrat : le certificat de vente, la déclaration de perte avec le détail des circonstances, la demande de suspension de la ligne, la déclaration de vol ou le procès-verbal.

Modèle de lettre de résiliation d’assurance téléphone

Nom, Prénom du propriétaire du téléphone
Adresse du propriétaire
Code postal, Ville du propriétaire
Adresse mail du propriétaire

Objet : demande de résiliation de contrat d’assurance pour téléphone mobile

Numéro IMEI du téléphone

[Date], à [Ville]

Madame, Monsieur,

Je vous informe aujourd’hui, par ce courrier recommandé, de ma volonté de mettre fin au contrat d’assurance n° [ indiquer le numéro du contrat ] souscrit auprès de votre compagnie.

En effet, mon téléphone a été volé le [ indiquer la date du vol constaté ]. Veuillez trouver ci-joint la déclaration de vol et la copie du procès-verbal établi en gendarmerie.

Merci de me confirmer par retour de courrier l’annulation du contrat d’assurance mobile.

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

[Signature]

 

4. Faire remplacer son téléphone perdu ou volé 

Lorsque vous aurez procédé à ces premières démarches, de la prise de contact avec l’opérateur à l’envoi des pièces justificatives à l’assurance en passant par la déclaration de vol et le dépôt de plainte, vous allez pouvoir réfléchir à l’achat d’un nouveau téléphone portable ou à la commande d’une nouvelle carte SIM.

Attention ! Avec votre assurance mobile, le remplacement de votre téléphone a peut-être eu lieu ou est en cours. Pour rappel, il est préférable de se renseigner auprès son opérateur, assureur ou revendeur, pour être informé des conditions de remplacement et modalités de dédommagement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires. J'accepte En savoir plus