Comment résilier une adhésion à un syndicat ?

Mise à jour le 30/03/2020 - Par Gilles Garidel

Sommaire

Quand peut-on demander sa radiation du syndicat ? Quel est le délai de résiliation d’une adhésion à un syndicat ? Faut-il justifier sa demande de résiliation ? Quelle est l’adresse de résiliation d’un syndicat ? Comment résilier son adhésion à un syndicat ?

Vous pouvez demander la résiliation de votre adhésion à un syndicat (CGT, CFDT, CFTC, CGC, FO, Sud, etc.) à tout moment. L’organisation syndicale peut demander le paiement d’un certain nombre de mois de cotisation après la radiation. Découvrez comment quitter votre syndicat simplement.

 Comment résilier une adhésion à un syndicat ?
 

  Quand peut-on demander sa radiation du syndicat ?  

L’adhésion à un syndicat (CFDT, CGT, CFTC, FO, Sud, etc.) est totalement libre. Elle n’est pas obligatoire et l’engagement n’est pas pour une durée fixe et incompressible. Vous pouvez donc demander la résiliation de l’adhésion à votre syndicat à tout moment. La cotisation est calculée en fonction de vos revenus, avec en général un prélèvement mensuel. Le taux de cotisation est généralement autour de 1%. L’adhésion à un syndicat professionnel ou catégoriel ouvre droit à une déduction fiscale qui vient en crédit de vos impôts.

 

  Quel est le délai de résiliation d’une adhésion à un syndicat ?  

Il n’y a pas de délai de préavis à respecter, même si une clause des statuts en impose un. Mais l’article L2141-3 du Code du Travail autorise les syndicats à réclamer l’équivalent des 6 mois de cotisation qui suivent la date de résiliation de l’adhésion. L’article n’est pas systématiquement appliqué avec le nombre maximum de mois, et des montants inférieurs peuvent être réclamés.

 

  Faut-il justifier sa demande de résiliation ?  

La loi ne vous contraint pas à justifier votre demande de résiliation d’adhésion à un syndicat. Les motifs de demande de radiation d’un syndicat les plus fréquents sont la divergence d’esprit avec les objectifs ou méthode de celui-ci, le changement de situation personnelle ou professionnelle, l’attrait pour une autre organisation syndicale.

Si vous désirez manifester votre opposition à la ligne du syndicat que vous quittez, vous pouvez exposer vos griefs, et faire avancer la réflexion de l’organisation. De même, si un changement d’activité fait que vous dépendez d’une autre branche professionnelle, le fait de le préciser vous évitera des relances.

 

  Quelle est l’adresse de résiliation d’un syndicat ?  

Attention, l’adresse à laquelle il faut envoyer votre demande de radiation d’adhésion n’est pas forcément celle de l’organisation syndicale -CGT, CFDT, CGC, FO, CFTC, etc.). Le plus souvent, votre adhésion est gérée par une branche (activité, entreprise, etc.) ou une UTR. Renseignez-vous avant toute chose.

 

  Comment résilier son adhésion à un syndicat ?  

En règle générale, la demande de résiliation d’une adhésion à un syndicat peut être faite par téléphone, email, ou courrier envoyé par la Poste ou remis en main propre. En cas de conflit majeur avec le syndicat, ou si vous demandez l’exemption des mois de pénalité, il peut être intéressant de procéder par lettre recommandée avec accusé de réception. Votre lettre a ainsi plus de poids.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires. J'accepte En savoir plus